Vêtements surfwear et streetwear conçus et fabriqués en Afrique du Sud         Nous contacter
Michael February contribue à élargir l’avenir et l’impact du surf en Afrique du Sud et ça lui va super bien !

Michael February contribue à élargir l’avenir et l’impact du surf en Afrique du Sud et ça lui va super bien !

Crédit photo : Moran

Peu de surfeurs dans le monde ont à ce point la “cool attitude” comme Michael February lorsqu’ils descendent la vague. Si vous étudiez le placement de ses genoux, de ses mains ou de tout autre membre de son corps, cela ne vous mènera probablement à rien, car selon lui son style se produit par accident. “J’essayais de surfer de manière plus conventionnelle, mais quoique j’essayais, mes mains et mes genoux n’en faisaient qu’à leur tête. Tout était coincé. Je ne pouvais pas me changer, alors j’ai décidé de m’accepter naturellement et de faire avec” raconte t’il. Et le résultat en vaut le coup d’œil !

Bien que le surf de February incarne toutes les qualités d’un style de surf académique, il y ajoute une touche résolument moderne. Né en Afrique du Sud à la fin de l’apartheid, il comprend l’histoire et la gravité des tensions de l’apartheid, mais ne cherche pas à refaire le passé. Pour lui, tout se passe désormais dans l’avenir, qu’il s’agisse d’améliorer sa position sur le World Tour (il est le premier Africain noir à se qualifier), de faire du bénévolat avec des organisations pour enseigner le surf à la nouvelle génération d’enfants sud-africains… De toutes façons, February est déterminé à marquer l’histoire du surf et il est bien parti pour y arriver avec style !

Découvrez l’intégralité de cette excellente interview menée par Todd Prodanovich sur le site Surfer.com

Commentaires

commentaires